ÉVÈNEMENTS

  • ALTER VIA AVOCATS SE DEVELOPPE ! Les départements innovation et numérique accueille un nouvel avocat expérimenté

    Maître Edouard VERBECQ, bientôt 4 années de Barreau, a rejoint les départements Numérique et Innovation du Cabinet ALTER VIA Avocats aux côtés de Maître Raphaël RAULT et Maître Amélie CAPON.

  • Article paru dans Le Journal du Management par Me Amélie CAPON LA DECHEANCE DE MARQUE : UNE ACTION FACILITEE PAR LE PAQUET MARQUES

  • Me Hélène BERNARD animera un atelier RH le 18 décembre 2018 COMMENT APPRÉHENDER ET LIMITER LE RISQUE PRUD’HOMAL ?

    COMMENT APPRÉHENDER ET LIMITER LE RISQUE PRUD’HOMAL ?

    Maître Hélène BERNARD aura le plaisir d’animer cet atelier RH organisé par la MiE (Maison de l’Initiative et de l’Emploi du Roubaisis), le mardi 18 décembre 2018, de 14 heures à 17 heures.

    L’atelier vous intéresse ? Il est ouvert à toutes les entreprises de la Métropole : INSCRIVEZ-VOUS !

  • ALTER VIA Avocats se développe ! Le département droit des sociétés accueille un nouvel avocat expérimenté

    Maître Dimitri LECUYER, bientôt 10 années de Barreau, a rejoint le département droit des sociétés du Cabinet ALTER VIA Avocats aux côtés de Maître Hélène BERNARD.

  • ALTER VIA Avocats participe aux Grands Prix de l’Innovation et de la Performance Droit-Finance-Assurance Un projet innovant : le Speed Audit

    Via un formulaire en ligne, le chef d’entreprise accède à un questionnaire évolutif permettant de déterminer les points saillants de son activité.

    Le but : faciliter l’expression des besoins de l’entreprise et cartographier les risques juridiques.

  • RGPD : Vidéo de l’atelier animé par Raphaël RAULT à la CCI

  • ALTER VIA participe aux Assises juridiques de la santé et des biotechnologies Le patient au cœur des enjeux de santé

    Parmi les nombreux sujets abordés, un point sur le risque de l’incertitude scientifique qui n’a pas à être supporté par le patient.
    Lorsqu’un dommage survient à la suite de la prise d’un produit de santé (Médiator, Distilbène et, plus récemment, Lévothirox), il est parfois impossible d’établir avec certitude le lien de causalité. Les juges, toutefois, admettent le droit à indemnisation du patient lorsqu’il est établi que son dommage n’a aucune autre cause possible.

    Catherine POUZOL